Depuis combien de temps fais-tu de l'équitation ?

J'ai commencé quand j'avais 5 ans par des petites promenades à poney, c'est ce qui a déclenché ma passion pour l'équitation. Ca fait donc maintenant 7 ans 1/2 que j'en fais.

 Quel galop as-tu ?

J'ai mon galop 5, et cette année je vais passer le 6. Je compte tous les passer ! C'est important pour faire des concours, et de les avoir tous si l'on souhaite travailler dans ce milieu. Il existe 7 galops en tout.

 Est-ce que tu as ton propre cheval ?

Non, je monte les chevaux de mon club. Mais j'aimerais avoir mon propre cheval, j'en rêve depuis toute petite. J'aimerai un Selle Français car cette race est parfaite pour le saut d'obstacle.

 Est-ce que tu fais des concours ? En as-tu remporté ?

Oui je fais des concours de sauts d'obstacles, j'ai remporté quelques médailles.

 Y-a-t-il une discipline que tu préfères ?

Je fais du dressage, du cross et du saut d'obstacles mais je préfère ce dernier car il y a plus de sensations. Le dressage est une discipline plus calme, où il faut beaucoup de concentration et une forte relation avec son cheval. Ce que j'aime dans le saut d'obstacle, c'est l'adrénaline à chaque saut et la parfaite alchimie entre ma monture et moi.

 On voit souvent des chutes à cheval. Est-ce un sport dangereux pour toi et pour ta monture ?

Oui c'est un sport dangereux mais c'est en tombant qu'on apprend. Bien sûr, certaines chutes peuvent avoir de graves conséquences, mais on est obligé de passer par là pour se former. Je me suis blessée une fois à la tête, mais rien de méchant.

 Est-ce que tu aimerais en faire ton métier ?

J'aimerais bien être kinésithérapeute pour chevaux (le terme exact est Osthéopate équin). Je veux travailler avec les animaux. C'est important qu'une cheval ait un kiné, surtout ceux qui font des concours, leurs muscles doiuvent être détendus. Si un cheval a un tendon blessé, il faut le soigner rapidement.

 Y-a-t-il beaucoup de garçons qui pratiquent ce sport ?

Ça dépend. Dans les concours, on voit plus d'hommes que de femmes, mais pendant les cours, il y a beaucoup plus de filles que de garçons. Par exemple, dans mon club, il n'y a qu'un seul garçon.